ACCOMPAGNER SOCIALEMENT, DES EXEMPLES PRATIQUES

FORMULAIRE DE CONSENTEMENT À LA RECHERCHE CULTURES DU TÉMOIGNAGE (UQAM, CONCORDIA, UOTTAWA)

 

TITRE DE LA RECHERCHE

« Étude de la culture du témoignage par les minorités sexuelles et de genre : usages, défis, enjeux et retombées d’une pratique renouvelée » (ci-après nommé Cultures du témoignage)

 

ÉQUIPE DE RECHERCHE

Responsables du projet :
Chercheure principale :
Dr. Maria Nengeh Mensah
École de travail social, UQAM
Coordonnateur du projet :
Dr. Thomas Haig
École de travail social, UQAM

COLLABORATIONS UNIVERSITAIRES ET PARTENAIRES COMMUNAUTAIRES

  • Vous êtes invité(e) à prendre part au projet Cultures du témoignage qui vise à documenter, à comparer et à analyser les expériences des personnes issues de minorités sexuelles ou de genre qui ont livré un témoignage public. L’équipe de recherche souhaite faire connaître ces expériences pour mieux soutenir le milieu communautaire dans sa lutte contre la stigmatisation des minorités sexuelles et de genre au Canada. Ce projet de recherche reçoit l’appui financier du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada.

  • La recherche se base, entre autres choses, sur une série d’entrevues individuelles semi-directives avec des personnes qui ont livré un témoignage public (devant un groupe, pour un média ou à travers l’expression artistique ; p. ex. livre, article, presse, vidéo, télévision, Internet, photographie, théâtre, espaces publics), au Québec ou en Ontario, et ce, depuis au moins une année. Nous comptons rencontrer des personnes qui s’identifient lesbiennes/gaies/bi/trans/queer/ intersexe et des personnes ayant une expérience de travail du sexe. Vous êtes l’une de ces personnes que nous souhaitons interviewer.

    L’entrevue se déroulera dans un local à l’université (UQAM, Concordia ou U d’Ottawa) ou dans un autre lieu approprié que vous aurez désigné. L’interviewer enregistrera l’entrevue à l’aide d’un magnétophone numérique, avec votre consentement. Vous pourrez refuser de répondre aux questions et vous serez libre d’interrompre l’entrevue ou de vous arrêter à tout moment. L’entrevue dure environ 90 minutes.

  • Votre participation à ce projet est volontaire et vous pouvez y mettre fin en tout temps, sans préjudice ; sans avoir à fournir de raison ni à subir des conséquences, décider de ne pas répondre à une question ou quitter le lieu de la rencontre. Si vous vous retirez du projet, les renseignements vous concernant seront détruits.

    Aucune rémunération ni compensation n’est offerte au terme de la participation à cette recherche.

    La participation à cette recherche vous demande de :

    • Consentir à l’enregistrement sonore de l’entrevue
    • Choisir les modalités d’identification, de diffusion et de reproduction de l’entrevue (accès ouvert au public, anonymat)
    • Répondre à une série de questions liées à l’expérience du témoignage en tant que minorité sexuelle et de genre (Nous ciblerons le processus qui amène à prendre cette décision, la perception des risques et conséquences
      possibles, l’expérience de la révélation publique elle-même aussi bien que son impact immédiat et à plus long
      terme. La grille d’entrevue utilisée est une version modifiée de la grille d’entrevue d’une recherche précédente
      auprès des personnes vivant avec le vih/ sida (www.vihsibilite.uqam.ca).)
    • Commenter et approuver la transcription ainsi que l’enregistrement sonore de l’entrevue au besoin
    • Revoir, si désiré, son choix d’identification personnelle dans les publications ; et
    • Offrir des suggestions pour assurer l’instauration de retombées concrètes de la recherche
  • Vous ne bénéficierez pas directement du fait d’être interviewé(e) ou de fournir des commentaires dans le cadre de la recherche. Toutefois, vous pourrez bénéficier indirectement du fait d’avoir eu la possibilité de vous exprimer librement concernant le témoignage dans les médias sans être jugé. Cette opportunité d’expression peut avoir des retombées positives à long terme de valorisation personnelle, et ce, particulièrement pour les personnes minorisées en raison de leur pratique, identité ou orientation sexuelle ou de genre. Vous pourrez également jouer un rôle clé dans l’amélioration de la compréhension de l’expérience et des usages du témoignage comme stratégie d’intervention sociale et culturelle. Enfin, vous pourrez soutenir les actions du milieu communautaire qui visent à combattre la stigmatisation des minorités sexuelles et de genre.

  • Votre participation à l’entrevue individuelle requiert que vous partagiez votre point de vue sur votre expérience du témoignage dans les médias ou à travers l’expression artistique. Il est possible que ce partage fasse ressurgir des émotions, un stress ou un malaise quelconque. Dans le cas où vous seriez perturbé(e) d’une façon ou d’une autre par votre participation à l’étude, vous pourrez, si vous le souhaitez, être dirigé(e) vers des ressources disponibles. Vous n’aurez qu’à contacter les responsables du projet (M.N. Mensah, T. Haig) par courriel ou par téléphone si vous en ressentez le besoin. Toute plainte, critique ou demande d’informations pourra également être adressée à ces personnes. Durant l’entrevue, il est de la responsabilité de l’interviewer de suspendre ou de mettre fin à l’entrevue s’il ou elle estime que votre bien-être est menacé.

  • Le Comité institutionnel d’éthique de la recherche avec des êtres humains de l’UQAM (CIÉR) a approuvé le projet de recherche auquel vous allez participer (No. de certificat : S-700333). Pour des informations concernant les responsabilités de l’équipe de recherche au plan de l’éthique de la recherche avec des êtres humains ou pour formuler une plainte, vous pouvez contacter la présidence du CIÉR par l’intermédiaire de son secrétariat au numéro 514.987.3000, poste 7753 ou par courriel à ciereh@uqam.ca.

  • Règle générale, il est entendu que les renseignements recueillis lors de l’entrevue sont confidentiels et que seuls les membres de l’équipe de recherche auront accès à votre enregistrement et au contenu de sa transcription. Par ailleurs, certaines personnes interviewées peuvent choisir de rendre publique leur entrevue, et dans ces cas, il n’est pas possible pour les membres de l’équipe de recherche de garantir leur anonymat ni la confidentialité des propos recueillis. Deux options vous sont donc proposées :

     

    OPTION 1 — ENTREVUE OUVERTE AU PUBLIC

    Si vous choisissez que votre entrevue soit ouverte au public, vous consentez à sa diffusion et à la reproduction de votre entrevue, par quelque méthode et média que ce soit, par les membres de ce projet de recherche et que votre entrevue soit disponible en totalité ou en partie sur Internet ou dans une base de données en ligne. Pendant l’entrevue, un pseudonyme vous sera attribué. Vous pourrez revoir avec l’intervieweur si vous désirez utiliser votre vrai nom par la suite. La transcription vous sera envoyée pour que vous puissiez la réviser si vous le désirez.

     

    OPTION 2 — ENTREVUE ANONYME

    Si vous choisissez que votre entrevue soit anonyme, votre identité ne sera connue que de l’interviewer, de la chercheure principale et des membres du projet désignés pour traiter et transcrire l’enregistrement. L’enregistrement audio sera temporairement conservé sous clé au bureau de la chercheure principale à l’UQAM.

    L’entrevue sera transcrite mot à mot, puis tous les renseignements pouvant mener à votre identification seront omis des transcriptions (noms de personnes, noms de lieux, dates, autres, etc.). Si vous le désirez, la transcription anonymisée vous sera envoyée pour que vous puissiez la réviser. À la fin du projet, l’enregistrement sera détruit de façon définitive. Seule la version définitive de la transcription sera conservée. Cette transcription pourra être reproduite et diffusée dans une base de données en ligne ou dans tout autre type de publication et présentation publique.

    Votre nom n’apparaîtra sur aucun rapport. Les données d’identification des sujets seront codées et/ou détruites aussitôt que possible par une équipe aussi peu nombreuse que possible. Ces données seront protégées par un code alphanumérique contre les risques de reproduction ou de diffusion accidentelle. Il n’y aura aucune façon de vous identifier en tant que source.

  • Le matériel de recherche (correspondances, enregistrements numériques et transcriptions) ainsi que votre formulaire de consentement seront conservés séparément dans un classeur fermé à clé situé dans le bureau de la chercheure principale à l’UQAM jusqu’à 5 ans après la dernière publication du projet. Seuls la chercheure principale, les cochercheur(e)s qui réalisent les entrevues et les assistant(e) s de recherche (durant la période couverte par leur contrat de travail qui inclut la signature d’un formulaire d’engagement à la confidentialité) auront accès à ces données. Les fichiers audio et les transcriptions écrites des entrevues seront protégés par des codes alphanumériques contre les risques de reproduction ou de diffusion accidentelle.

    Les enregistrements des entrevues anonymes seront détruits à la fin du projet de façon définitive. Les enregistrements des entrevues ouvertes au public seront archivés dans la base de données du projet jusqu’à 5 ans après la dernière publication du projet ; ils pourront être reproduits et diffusés dans tout type de publication et de présentation publique. Dans tous les cas, les responsables du projet travailleront en toute bonne foi pour assurer que le matériel archivé est utilisé conformément aux meilleurs intérêts des participant.e.s et selon les restrictions prévues dans ce formulaire de consentement.

    Les résultats de la recherche vous seront communiqués par un rapport de recherche que vous pourrez télécharger depuis le site web du projet. Les conclusions de la recherche seront présentées lors de conférences, d’ateliers et de réunions portant sur les cultures du témoignage ; elles pourront également être publiées ou mises en ligne sur Internet.

    Votre accord à participer implique également que vous acceptez que l’équipe de recherche puisse utiliser aux fins de la présente recherche (articles, mémoires, thèses, conférences et communications) les renseignements recueillis à la condition qu’aucune information permettant de vous identifier ne soit divulguée publiquement à moins d’un consentement explicite de votre part.